Cuisine familiale,  Menus

Comment s’organiser pour cuisiner toute la semaine

Dans la rubrique « comment comment », la question que j’entends souvent c’est « Mais… comment fais-tu pour cuisiner tous les soirs des trucs différents? « . Et puis il y aussi la fameuse « Et question budget courses, tu t’en sors comment? » C’est vrai qu’à un moment, le budget courses a atteint des sommets: mauvaise organisation des repas, mauvaise gestion des courses, (sans oublier le budget couches!)… et pourtant, je n’avais pas l’impression de manger plus que d’habitude! On peut vite se laisser dépasser!

Alors voilà mes astuces/règles/secrets… pour cuisiner rapidement tous les jours, pour toute votre petite tribu, en espérant que cela pourra vous faciliter la vie à vous aussi!

1- Préparer ses menus à l’avance

J’élabore mes menus de la semaine le weekend, en m’inspirant de magazines, de livres de cuisine, de Pinterest. Je crois bien que je n’ai jamais suivi une seule recette à la lettre. Je regarde plutôt le rendu visuel de la recette, je note le nom dans mon carnet avec la liste des ingrédients que je souhaite, et j’improvise le moment venu. La plupart du temps ça fonctionne très bien comme ça! (mais il m’arrive aussi parfois de rater complètement, et petit mari, qui n’est pourtant pas très difficile, n’hésite pas à me le faire remarquer! C’est comme ça qu’on s’améliore! Un exemple? Mes steaks d’avoine aux herbes… une bonne idée, pour un résultat très, très lourd. Mais je ne désespère pas, et je vais retravailler la recette jusqu’à ce que j’entende un « mmmh che bon cha maman! » de la part de mes tornades!).

Je ne cherche surtout pas à faire quelque chose de très élaboré les soirs de semaine. Le menu doit rester simple, rapide et bon!


2- Un drive par semaine + fruits et légumes du marché

Pour ne pas exploser le budget, une fois les menus notés, je prépare mon drive. Cette solution me permet de ne pas être tentée de prendre plus, ou de prendre d’autres aliments qui, au final, finiraient par moisir au fond du frigo.

Dans ma liste hebdomadaire il y a toujours: des oeufs (nous ne mangeons pas de viande le soir), du beurre, de la crème, des féculents, du fromage, des yaourts natures… bref, des ingrédients très basiques!

Pour ce qui est des fruits et légumes, je préfère les choisir moi-même sur le marché le dimanche, car les légumes du drive nous réservent malheureusement souvent de mauvaises surprises (des oranges qui moisissent en 24h, des courgettes déjà flétries… non merci!). J’essaye de respecter les saisons, et de prendre des fruits et légumes bio.


3- Cuisiner tous les soirs de la semaine en moins de 30 minutes. SIMPLE, RAPIDE, ET BON

C’est ma devise, car je n’ai pas beaucoup de temps le soir. Je récupère mes trois petites tornades en vitesse à la crèche et à l’école, et nous arrivons à la maison vers 18h. Et le chrono est lancé!

De 18h à 18h30 je prépare le dîner, à 18h30 j’enfourne/je mets à cuire, et pendant ce temps, je donne le bain! A 19h- 19h15, mes tornades sont prêtes et le diner aussi!

4- Faire participer mes enfants à la préparation du diner pour leur donner envie!

Je crois que c’est le plus important. Parce que cuisiner est un plaisir, même en 30 minutes! J’ai envie de leur transmettre ce goût pour la cuisine, cette envie de créer du bon et du beau. Et j’ai aussi réalisé qu’en les faisant participer à la préparation du diner, mes tornades mangeaient mieux le soir, tellement fières d’avoir « fait » leur repas! Elles coupent les légumes, jouent avec les épluchures dans leur petite cuisine, me préparent des petits plats très très créatifs… C’est un moment au final très chouette!

5- Prévoir un jour « imprévu » par semaine

Préparer ses menus à l’avance c’est bien, c’est économique et ça me fait gagner un temps fou le soir. Mais… (parce qu’il y a un « mais »!) parfois le menu indiqué sur l’agenda ne me tente plus du tout le soir venu… ou bien il y a un imprévu (une petite tornade malade, qui se fait mal en rentrant de l’école…) ou bien je suis soudainement atteinte d’une flemmingite aiguë (ça arrive!) bref, parfois il faut laisser place à l’imprévu, aux coquillettes jambon, à la purée mousseline… ! Donc, je prévois toujours dans mon placard à réserves de quoi expédier un diner en moins de 15 minutes! Et vous savez quoi? Mes tornades sont ravies!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *